Qu'est ce que la température de couleur ?

Qu'est ce que la température de couleur ?

De nombreux termes prêtent à confusion dans le domaine de l'éclairage, et la "température de couleur" fait partie de ceux qui prêtent le plus à confusion. Son nom ne vous donne pas vraiment d'indice sur ce dont il s'agit, et lorsque vous entendez les gens parler de "l'utilisation d'un réglage de balance des blancs nuageux pour corriger une température de couleur de 7 000 K", il peut être facile de se déconnecter et de faire de son mieux pour l'ignorer.

Pour les débutants, c'est d'ailleurs ce que je recommande - c'est le genre de choses que vous pouvez ignorer au début. Cependant, une fois que vous avez atteint un niveau plus avancé, la température de couleur peut s'avérer très utile et est beaucoup plus simple à maîtriser que vous ne le pensez.

Que signifie la température de couleur ?


La définition technique de la température de couleur est truffée de termes tels que "radiateur à corps noir" et "espace de chromacité" - en bref, c'est très confus, très ennuyeux et surtout, cela vous laisse encore plus perplexe qu'avant.

En termes simples, des sources lumineuses différentes produisent une lumière de couleur différente. Par exemple, une bougie émet une lumière rougeâtre, tandis que les rayons du soleil de midi ont une teinte bleue. Ces différentes couleurs peuvent être exprimées à l'aide d'un nombre, et ce nombre est connu sous le nom de température de couleur.

La température de couleur est mesurée sur l'échelle de Kelvin, qui est désignée par la lettre "K" ou le mot "kelvin" après le nombre. Toutefois, cela n'a pas d'importance - seul le nombre nous intéresse.

Comment la température de couleur est-elle utilisée en photographie ?
Vous vous demandez probablement comment tout cela vous affecte, vous et vos images. L'œil humain s'adapte très bien aux différentes températures de couleur, ce qui signifie que pour vous et moi, les objets ont à peu près la même couleur, qu'ils soient à l'extérieur au soleil ou à l'intérieur sous une ampoule.

La température de couleur se mesure en kelvin

couleur de température

La majorité des LED sont produites pour être soit 2700k, 2800k, 3000k, 4000k ou 5000k. 2700-3000k étant chaudes, 4000-5000k étant froides.

L'indice du rendu des couleurs 

Normalement, la température de couleur des lampes LED peut être divisée en lumière blanche (température de couleur d'environ 6500K), blanc neutre (environ 4000K) et blanc chaud (environ 3000K). Pour répondre à cette question, nous devons connaître ce que l'on appelle le "indice du rendu des couleurs" IRC. Le rendu des couleurs, exprimé par une note de 0 à 100 sur l'indice de rendu des couleurs, décrit comment une source lumineuse fait apparaître la couleur d'un objet à l'œil humain et comment les variations subtiles des nuances de couleur sont révélées. Plus l'indice CRI est élevé, plus la capacité de rendu des couleurs est bonne. L'IRC d'une lampe de poche LED haute performance à lumière blanche est d'environ 75 % (plus la température de couleur est élevée, plus l'IRC est faible), tandis que l'IRC d'une bonne lampe de poche blanc neutre et d'une lampe de poche blanc chaud est d'environ 80 %.

Signification de tout ça !

Que signifient ces chiffres pour nous ? Par exemple, dans la nature, la luminosité d'une lampe de poche à forte intensité lumineuse est suffisante pour identifier le contour des sujets, mais les détails et les dégradés des sujets doivent être reconnus par un bon IRC. En d'autres termes, la "luminosité" seule peut aider à identifier le contour du sujet. Mais lorsqu'il s'agit de juger de la couleur, des détails et de la gradation des sujets, il faut un IRC d'au moins 75 % (si l'on exclut les interférences et l'adaptation visuelles, il faut 135 %) pour obtenir l'effet de détail d'une source lumineuse à rendu des couleurs de 100 %. C'est pourquoi nous recherchons toujours un IRC plus élevé.

Pénétration de la lumière


Les principes d'éclairage des LED à lumière blanche sont les suivants : un électron traverse les puces pour émettre une lumière bleue, puis il excite une poudre fluorescente pour émettre une lumière jaune, et enfin les deux lumières sont combinées en lumière blanche. L'IRC de la lumière jaune est plus élevé que celui de la lumière bleue, par conséquent, augmenter la proportion de lumière jaune permet d'augmenter l'IRC. En outre, la faible température de couleur et la grande longueur d'onde de la lumière chaude lui permettent de mieux pénétrer dans les environnements pluvieux et brumeux. C'est pourquoi les sports de plein air nécessitent une lampe de poche LED de couleur chaude.

Préférer l'éclairage à lumière blanche

D'un autre côté, l'efficacité de la fluorescence excitée est très faible, la luminosité totale de la lumière blanche chaude sera beaucoup plus faible avec une couleur de lumière plus sombre. Le faisceau va "teindre" les sujets projetés comme s'il était éclairé par une lampe à incandescence de faible puissance. D'une manière générale, les produits LED à lumière blanche neutre sont le bon choix pour les sports de plein air, car ils offrent non seulement un rendu des couleurs et une capacité de pénétration satisfaisants, mais évitent également les problèmes de baisse de luminosité et d'extinction.

Deixe um comentário

Os comentários precisam ser aprovados antes de serem publicados